Assainissement collectif : des projets pour l’environnement

Qu'est-ce que l'assainissement collectif ?

L'assainissement collectif a pour objet l'évacuation et le traitement des eaux usées (l'eau provenant des WC, du lavabo, de la cuisine, du lave-linge...). Elles ne peuvent pas être rejetées dans la nature, car elles sont nocives pour l'environnement. Elles doivent donc au préalable être traitées pour prévenir les risques de pollution.

Les eaux usées sont raccordées à des canalisations collectives, avant d'être envoyées vers la station d'épuration la plus proche.

Le raccordement au réseau public d'assainissement est déterminé par un zonage précis. Lorsqu'il existe un réseau d'assainissement public à proximité, le propriétaire a obligation de s'y raccorder.

Dans quel but ?

Assainir, c’est améliorer la situation sanitaire d’un environnement en supprimant toutes les causes d’insalubrité. L’assainissement est un enjeu de santé publique qui permet d’éviter la prolifération et le développement de nombreuses maladies. Enfin, l’assainissement intervient dans le développement durable et permet de minimiser les risques de pollution de l’eau et de l’air, tout en préservant les qualités naturelles de l’environnement.

Les projets à venir :

Après l’approbation du zonage d’assainissement en 2021, Isigny-Omaha Intercom a initié un travail important de diagnostic du réseau collectif Eaux usées et Eaux pluviales sur l’ensemble du territoire. L’objectif est d’identifier les dysfonctionnements des réseaux d'assainissement afin d'établir un schéma directeur et un programme de travaux. Ce diagnostic est mené par le cabinet d’étude DCI Environnement pour une durée d’environ 2 ans. Plusieurs chantiers seront menés d'ici à l'horizon 2024 :

  • Aménagement d’une station d’épuration du littoral de 5000 EH (équivalent habitant) (2022-2024)
  • Réhabilitation du réseau d’Isigny-sur-Mer (2022-2023)
  • Mise en conformité des branchements à Grandcamp-Maisy (2022)
  • Extension des réseaux sur les communes de Saon et de Mosles (2022-2023)
  • Réalisation d’une station d’épuration desservant les communes de Noron-La-Poterie, Le Tronquay pour 800 EH et Cormolain de 400 EH (2023-2024)
(mise à jour : 20.05.2022)

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Ceux-ci seront utilisés uniquement si vous l'acceptez. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous sans changer vos paramètres de cookies, vous consentez à cela.
 
Vous pourrez à tout moment révoquer votre consentement au cookie en vous rendant sur la page des mentions légales.

Fermer