Etude scolaire : repenser l’accueil des écoliers sur le territoire

En 2021, L’intercommunalité à lancé une étude pour développer une stratégie d’amélioration des conditions d’accueil des enfants scolarisés sur le territoire et pour rationaliser les équipements scolaires.

La première partie de l’étude a mis en avant les perspectives démographiques d’ici à 2030. Ces perspectives se basent notamment sur les naissances depuis 2015, sur le nombre de nouveaux logements prévus par le PLUI (plan local d’urbanisme intercommunal) et sur la proximité des axes routiers. L’étude met en avant une augmentation du nombre de naissance notamment sur le secteur ouest du territoire (Isigny-sur-Mer, Grandcamp-Maisy, Sainte-Marguerite d’Elle) et sud (Cormolain, Saint-Paul du Vernay).

La stratégie scolaire doit donc prendre en compte plusieurs éléments :

  • faire de l’école le support du développement du territoire (et non faire du territoire une ressource pour « remplir les écoles »).
  • Envisager le temps long et construire le futur dans un contexte de déprise démographique / préparer les chocs et anticiper les moyens de résister aux fermetures
  • Prendre des mesures intermédiaires qui n’obèrent pas le futur et n’occasionnent pas des investissements « sans suites ».
  • Offrir aux parents une image lisible du parcours scolaire de leurs enfants de la maternelle au lycée (en tenant compte des fratries)
  • Proposer des interventions qui apportent un « plus » qualitatif aux élèves (vers une convergence des conditions d’accueil sur tout le territoire).
  • Intégrer les dimensions connexes à la décision sur les écoles : le temps de transport, la restauration scolaire, les accueils en centre de loisirs, les équipements sportifs…

La stratégie permettra donc :

  • de structurer une offre de qualité sur tout le territoire et un maillage solide permettant d’absorber les « sauts » démographiques conjoncturels
  • d’ intégrer l’offre primaire avec le secondaire (collèges) afin de prévenir une érosion trop forte de leurs effectifs
  • de maitriser des coûts de gestion/économie d’échelle (chauffage, personnels, …) et de réduire les couts de remise aux normes thermiques des bâtiments anciens
  • une réflexion sera également menée sur la situation des sites scolaires qui pourraient être mis en difficultés par une baisse démographique trop importante.

Le développement de cette stratégie se fera en 3 étapes sur 5 ans :

2022-2023 :

  • Etude de faisabilité et de programmation de l’école de Lison/Ste Marguerite
  • Lancement de l’étude de programmation et chiffrage de l’école maternelle du Molay-Littry
  • Lancement des travaux du groupe scolaire des Poteries (septembre 2022)

2024-2026 : 

  • Livraison des écoles neuves Lison/Ste Marguerite et des Poteries
  • Réalisation de l’école du Molay-Littry
  • Réflexion sur le recyclage des bâtiments scolaires fermés (accueil d’autres service communaux ou intercommunaux).
(mise à jour : 13.05.2022)

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Ceux-ci seront utilisés uniquement si vous l'acceptez. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous sans changer vos paramètres de cookies, vous consentez à cela.
 
Vous pourrez à tout moment révoquer votre consentement au cookie en vous rendant sur la page des mentions légales.

Fermer