PLAN CLIMAT : une commande groupée d’arbres et d’arbustes proposée par Ter’Bessin

Le bocage normand : un symbole fort du territoire qui fait la fierté de toute une région. Mais au-delà de l'esthétisme, les haies bocagères comptent bien d'autres avantages qui n'échappent pas au syndicat Ter'Bessin. Ce dernier a mis en place un programme de plantation de haies bocagères, en partenariat avec la Chambre d'agriculture de Normandie, afin de répondre aux objectifs de son Plan Climat Air Énergie Territorial. L'ensemble des propriétaires, agriculteurs, particuliers ou collectivités sont invités à s’impliquer dans la plantation de haies bocagères, et s'inscrire ainsi dans une gestion durable du bois. Une commande groupée d'arbres et d'arbustes est organisée jusqu'au 1er juillet.

En pratique

  • Commande groupée d'arbres et d’arbustes passée début juillet. L'ensemble des habitants du Bessin peuvent passer commande avant cette date.
  • Commande possible pour un minimum de 20 plants, avec au moins 5 plants par essence.
  • Tarif préférentiel de 1,60 euro par plant et conseils lors de la remise des plants.
  • Plants locaux adaptés au climat de la région et provenant des jardineries du territoire.
  • Bon de commande disponible en téléchargement.

Énergie renouvelable et réduction des émissions de gaz à effet de serre

L'ensemble des habitants du Bessin sont aujourd'hui sollicités. La volonté de Ter'Bessin est en effet d'associer toute la population à ce projet et tendre vers l'objectif fixé à l'horion 2030 : atteindre 27 % de part d'énergie renouvelable dans les consommations (elles n'étaient que de 16% en 2014 dans le Bessin). Diversifier les sources d'énergie et en produire davantage sur le territoire apparaît ô combien important aujourd'hui, en matière d'électricité, de chauffage mais aussi d'alternative aux emballages plastiques.

Une précédente  étape auprès des agriculteurs

En mars dernier, un premier appel auprès des agriculteurs avait été lancé. L'objectif était alors d'atteindre 5 km de haies linéaires. Après deux réunions publiques, 21 agriculteurs du Bessin ont choisi de s'engager dans la démarche, portant à 8,4 le nombre de km ! En effet, en plus des bénéfices pour le maintien de la biodiversité et dans la lutte contre l'érosion des sols, l'intérêt pour la profession agricole est de valoriser la biomasse des haies en tant qu'énergie renouvelable, en créant une filière bois pour alimenter les chaufferies du territoire.

(mise à jour : 02.06.2022)

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Ceux-ci seront utilisés uniquement si vous l'acceptez. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous sans changer vos paramètres de cookies, vous consentez à cela.
 
Vous pourrez à tout moment révoquer votre consentement au cookie en vous rendant sur la page des mentions légales.

Fermer