Isigny-Omaha-INTERCOM

Aménagement

Petites villes de demain : le programme de revitalisation rurale

Isigny-Omaha Intercom est lauréate du programme "Petites villes de demain" pour 5 communes : Balleroy-sur-Drôme, Grandcamp-Maisy, Isigny-sur-Mer, Le Molay-Littry et Trévières. 

Petites villes de demain, qu'est-ce que c'est?

C'est une opération lancée par l'Etat pour favoriser la redynamisation des territoires ruraux et accélérer la transition écologique et la résilience. Elle s'inscrit dans le grand plan de relance visant à contrer les effets de la crise actuelle. Cette opération cible les communes de moins de 20.000 habitants.

Petites villes de demain, pourquoi ?

L'objectif principal de cette action est de redynamiser les centre-bourgs et de permettre un renouveau local en améliorant la cadre de vie et l'attractivité du territoire. 7 thématiques principales composent les enjeux de "petites villes de demain" :

  • Améliorer l'habitat,
  • Développer le commerce,
  • Dynamiser l'emploi et l'économie locale,
  • Favoriser l'accès aux équipements et aux services publics,
  • Favoriser l'accès aux soins,
  • Créer une stratégie autour de la mobilité,
  • Assurer la transition écologique et l'économie circulaire.
Petites villes de demain

Quelles actions pour notre territoire?

Au cours des 6 années du programme, l'Etat accompagnera l'Intercommunalité, en étroite collaboration avec les communes concernées, autour du développement de projets pour les centre-bourgs. Il apportera son soutien financier ainsi qu'en terme d'ingénierie. Il animera un réseau d'échanges et de partage pour les 1000 communes/ intercommunalités lauréates à l'échelle nationale.

Le calendrier prévisionnel :

  • 1er trimestre 2021 : recrutement d'un.e chargé.e de projet qui pilotera le programme sur le territoire,
  • 2021 : Phase de diagnostic et d'étude pour déterminer les actions à mettre en place,
  • 2022 : lancement des premiers projets (montage des dossiers administratifs, recherche de financement, présentation et débat en conseil communautaire),
  • 2023 : lancement des premiers travaux,
  • 2026 : fin de l'opération et livraison des projets.

 Des projets pour les cœurs de bourg

La communauté de communes d'Isigny-Omaha, en partenariat avec les municipalités, développe de grands projets de revitalisation des centres-bourgs du territoire.

Les principaux enjeux des projets :

  • Conforter le bourg en tant que pôle de vie,
  • Maintenir la dynamique économique locale,
  • Maintenir une ville compacte pour favoriser les liens sociaux et lutter contre la dispersion des constructions à l'écart des zones plus urbanisées,
  • Intégrer le bourg à l’offre touristique du Bessin

-> Requalification et revitalisation du cœur de bourg de Trévières

La communauté de communes d'Isigny-Omaha a repris le projet de revitalisation du bourg de Trévières en aménageant et reliant les places principales. Ces travaux ont eu pour objectif de redonner une place plus importante aux piétons ; favoriser l’accessibilité et créer du lien social.

Le coût du projet (hors halle) est de 1.7 millions d'€.

 

bourg de Trévières

-> Aménagement de la Venelle du Grand Marais à Isigny-sur-Mer

Ces travaux consistent à la :

  • Réhabilitation du mur de soutènement avec injection de béton pour assurer l’étanchéité et lui rendre une certaine cohésion,
  • Reprise des parements avec remplacement et complément de pierres et rejointement de la maçonnerie,
  • Mise en place d’un système drainant,
  • Réhabilitation du perré.

Ces gros travaux de confortement du quai seront complétés par un aménagement paysager du quartier.

La création de pontons et d’une cale redonnera à ce quartier son âme de petit port historique. Cette ambiance apaisée en cohérence avec l’architecture locale sera créée par l’usage de matériaux variés et adaptés qui seront à la fois en cohérence avec ceux utilisés dans le centre-ville et tiendront compte des usages des habitants du quartier et des visiteurs.

Les aménagements seront complétés par un mobilier urbain cohérent avec l’image que l’on souhaite développer et celui du centre-ville.

D’un coût de 1.3 millions d’euros, les travaux, menés par l’Intercommunalité, sont pris en charge à hauteur de près de 50% par l’Etat (via la DETR et la DSIL), de 11% par la Région, de 22% par l’Intercommunalité et de 16% par la commune. 

quai Isigny

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site.<br />Ceux-ci seront utilisés uniquement si vous l'acceptez.<br /> Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous sans changer vos paramètres de cookies, vous consentez à cela.
 
Vous pourrez à tout moment révoquer votre consentement au cookie en vous rendant sur la page des mentions légales.

Fermer