• Lutter contre la désertification médicale en milieu rural
  • Assurer un service public de proximité
  • Améliorer la qualité de vie des habitants de notre territoire
  • Attirer les professionnels de santé pour une diversification des soins proposés

C'est à ces impératifs qu'Isigny-Omaha Intercom doit répondre. Classée depuis 2016 en zone d'intervention prioritaire par l'Agence Régionale de Santé, notre territoire souffre d'un manque de professionnels de santé.
En 2014, un premier pôle de santé ouvrait à Isigny-sur-Mer. Fort de son succès, les élus ont décidé de renouveler l'opération en lançant la construction d'un deuxième pôle à Trévières.

Pôle de santé Isigny
Couloir pôle santé Isigny

LE POLE DE SANTE D'ISIGNY-SUR-MER

La Maison médicale d'Isigny-sur-Mer est le fruit d'une concertation avec les professionnels de santé, mais aussi avec les élus d'Isigny-sur-Mer, en ce qui concerne les choix architecturaux et le respect de la réglementation urbaine. L'architecte chargé du dossier a rencontré à plusieurs reprises médecins et acteurs du projet  afin de construire un lieu pratique et convivial qui corresponde à leurs attentes.
L'Europe, les services de l'Etat, du Département et de la Région ont également été sollicités pour construire un projet compatible avec les divers critères d'éligibilité de financement.
Les travaux de la maison médicale d'un coût de 1.4 millions d'euros sont subventionnés à hauteur de 70%. Les 30% restant seront amorties par les loyers que verseront les professionnels de santé.
Située près de la place d l'Hôtel de ville à Isigny-sur-Mer, les travaux ont débuté en automne 2012. La première partie de la maison médicale a été inaugurée en juillet 2013 et les docteurs y ont débuté leurs consultations.
En 2014, les travaux se sont poursuivis avec une ouverture donnant sur l'avenue de Versailles.

QUELQUES CHIFFRES

  • 586m² de bâtiment
  • 4 patios permettant à chaque cabinet de bénéficier de la lumière naturelle
  • 4 médecins généralistes
  • 2 cabinets d'infirmières
  • 1 orthophoniste
  • 1 podologue
  • 2 kinésithérapeutes (dont un bureau reste encore à pourvoir)
  • 1 bureau de permanences occasionnelles pour l'hôpital de Bayeux (addictologie, ophtalmologie)
  • 1 salle de réunion
  • 1 studio visant à accueillir des étudiants en formation
contact

Les médecins généralistes :
Emilie Theunis et Emmanuelle Sohier (02 31 22 05 95)
Franck Rivière (02 31 22 01 07)
Annie L'Honneur (02 31 22 08 75)
Michel Le Gac (02 31 22 08 75) (Edouard Plut à partir du 1/07/2018).
Remplaçants réguliers : Mathilde Pinson, Blandine Tougard, Noémie Faucheux et Avran Audren.

Les infirmières :
Premier cabinet : (02 31 22 09 14)
Françoise Colin, Jeannine Philibien, Sophie Lebourg, Justine Duchesne et une remplaçante régulière.
Deuxième cabinet : (02 31 22 10 36)
Angélique Lecourt (coordinatrice), Philippe Naulot, Anne Sophie Leveque, remplaçant régulier : Monsieur Maunoury.

Les orthophonistes :
Charline Lepeltier (09 62 24 37 26 - 02 31 51 91 87)
Caroline Leclerc (02 31 51 07 62)
Les kinés : François Thille, Michel Delaveau, Thibault Lelaidier (02 31 22 45 50)
Pédicure Podologue : Pellen Valèrie
Diététicienne : Cindy Barbanchon (06 70 22 36 44)

SSIAD : 20 aides soignantes et 2 infirmières coordinatrices (02 31 21 57 74)
Addictologue : Docteur Bruno Pierre
Medecine du travail de la MSA

UN POLE DE SANTE A TREVIERES

L’Intercommunalité a décidé d’implanter un pôle de santé à Trévières. Ce choix n’est pas anodin. Il répond d’abord à une logique de proximité avec les commerces et lieux de vie (écoles, équipements sportifs, mairie) et à une facilité d’accès pour les usagers. Il s’inscrit également dans le projet communal de rénovation et dynamisation du centre-bourg.
La construction a débuté le 2 juillet 2018. Les travaux devraient durer environ 14 mois.

LE COÛT : 1,3 MILLIONS D’EUROS

Ce projet ambitieux et d’intérêt général pour la cohésion sociale et économique de notre territoire est en partie financé par les dotations publiques.
660 000 € : pris en charge par l’État dans le cadre de la DETR (dotation d’équipement des territoires ruraux),
150 000 € : pris en charge par le Département,
100 000 € : pris en charge par la Région
Le restant à charge étant financé par la Communauté de Communes.

Plan architecte PSLA Trévières

LE BÂTIMENT : 445 M² DE SURFACE UTILE AVEC UN ÉTAGE

Une première étude a été menée pour la rénovation du bâtiment existant
(ancien garage). Cependant, l’importance du chantier et le coût de remise aux normes représentaient une dépense plus importante que celle engagée pour la construction d’un bâtiment neuf. L’emplacement du site permet de le raccorder aux réseaux d’eau, d’assainissement et d’électricité de la rue. Le bâtiment comprendra 3 cabinets médicaux (salle de consultation et salle d’attente), 2 cabinets infirmiers, 1 cabinet de kinésithérapeute avec salle de massage et salle de rééducation et 1 cabinet
d’ostéopathe. Un 4e cabinet avec salle d’attente est pour le moment vacant et pourra être pourvu à un autre professionnel de santé. La Communauté de Communes a prévu la construction à l’étage d’un studio destiné à l’accueil d’un interne en médecine. Elle souhaite ainsi encourager les jeunes médecins à se former et à s’installer sur notre territoire. Le choix des matériaux de construction a été fait en cohérence avec les critères de préservation environnementale et d’optimisation de la
consommation énergétique. Le bâtiment sera accueillant, avec des espaces
de lumière naturelle et un environnement vert. Un parking de 40 places sera mis à disposition des usagers ainsi que plusieurs rangements à vélo. Un ascenseur permettra aux personnes à mobilité réduite de pouvoir accéder à l’étage.

LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ

Porté par l’intercommunalité, le pôle de santé est actuellement soutenu par une association de 12 professionnels de santé ayant participé dès le début à sa naissance. Cette association est présidée par Jean-François Lilti, pharmacien à Trévières.

Travaux PSLA Trévières

Les projets à l'étude pour 2019-2020

Signalement voirie

  • Agrandissement du pôle de santé d'Isigny-sur-mer
  • Création d'un pôle de santé au Molay-Littry